• 24 juillet 2021

Adieu Cardinal Laurent Monsengwo !

Né le 7 octobre 1939 à Mongobele, dans la province de Maï-Ndombe, ordonné prêtre le 21 décembre 1963 à Rome,  nommé évêque le 13 février 1980, créé Cardinal par le Pape Benoît XVI le 20 novembre 2010, décédé le 11 juillet 2021 à Versailles en France, le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya a été inhumé en la Cathédrale Notre Dame du Congo à Kinshasa le mercredi 21 juillet 2021.

C’était à l’issue d’une célébration eucharistique solennelle concélébrée par cinq cardinaux, plusieurs archevêques, évêques et prêtres, en présence du Président de la République, Félix Tshisekedi, et celui du Congo, Denis Sassou Nguesso, de plusieurs membres du gouvernement de la RDC, des membres de l’Assemblée nationale et du Sénat. Des miliers des manifestants avaient pris d’assaut les écoles situées dans le voisinage de la cathédrale pour suivre en direct sur les écrans géants le déroulement de la messe.

Dans son homélie tirée de l’évangile de Mathieu, le Cardinal Dieudonné Nzapalainga, Archevêque de Bangui, a invité les uns et les autres à ne pas assimiler les propos d’un serviteur de Dieu à un opposant. Il l’a dit en ces termes : « Frères et sœurs, beaucoup s’interrogent sur le sens et la pertinence des interventions de l’Eglise sur les questions sociales et politiques. L’enracinement et l’engagement de l’Eglise se trouvent en Jésus-Christ dont la parole est intégrale à nous (…) Les témoignages du Cardinal Laurent Monsengwo nous rappellent qu’il faut annoncer la parole de Dieu à temps et à contretemps (…) Souvenons-nous que la parole de Dieu lorsqu’elle est proclamée ne reste jamais sans avoir produit un effet. L’homme de Dieu qui annonce le message du Salut n’est pas un opposant politique, il le fait au nom de l’Evangile lequel nous invite tous à la conversion ».

S’adressant à l’illustre disparu, l’archevêque de Bangui a déclaré : « Eminence, comme St Paul, tu as combattu jusqu’au bout le bon combat, tu as achevé ta course, tu as gardé la foi, que le nom du Seigneur soit béni et loué à jamais ».

Outre le Cardinal Dieudonné Nzapalainga, Archevêque de Bangui, le Cardinal Fridolin Ambongo, Archevêque de Kinshasa, il sied de signaler la présence du Cardinal Edmond Djitangar, Archevêque de N’Djamena, le Cardinal Philippe Ouédraogo, Archevêque d’Ouagadougou, et le Cardinal Antoine Kambanda, Archevêque de Kigali.

Après les absoutes faites par l’archevêque de Kigali, le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya a été conduit à sa dernière demeure à la Cathédrale Notre Dame du Congo où il repose à côté de ses prédécesseurs, Les cardinaux Joseph Albert Malula et Frédéric Etsou Nzabi Bamungwabi.

 

 

 

Spread the love

Read Previous

Mgr Marcel Utembi : « Le Cardinal Monsengwo incarnait la mission prophétique de l’Eglise »

Read Next

Diocèse de Kasongo : Mgr Lubamba a ouvert les Journées pastorales diocésaines

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *