• 18 septembre 2021

Diocèse de Matadi/Mgr Giraud Pindi : « N’attristez pas le Saint Esprit de Dieu qui vous a marqués de son sceau en vue de votre délivrance »

« Message de Mgr Giraud PINDI, Administrateur Apostolique de Matadi, aux fidèles qui ont reçu le sacrement de confirmation à la paroisse Sainte Bernadette dans la ville de Matadi, le dimanche 08 Août 2021 ».

Poursuivant son agenda pastoral de l’année en cours, Monseigneur Giraud PINDI a conféré le sacrement de confirmation, le dimanche 08 Août 2021 à 168 fidèles catholiques de la paroisse Sainte Bernadette dans la ville de Matadi.

Au cours de cette eucharistie, il s’est adressé à ceux qui devraient recevoir ce sacrement en particulier et à toute la communauté chrétienne en les invitant à deux choses. D’abord, c’est d’être forts en Dieu, soutenus par l’Eucharistie,  à l’instar du prophète Elie qui a trouvé un réconfort de la part de Dieu au milieu de ses épreuves, de sa fatigue et de son découragement. Ensuite, c’est de ne pas attrister le Saint Esprit de Dieu, comme le demande Saint Paul aux Ephésiens.

Cette homélie s’est basée sur les textes du jour à soir  1 R 19, 4-8 / Ep 4, 30-5, 2 / Jn 6, 41-51. Ci-dessous l’intégralité du message de l’Administrateur apostolique et quelques diapositives de la cérémonie.

Confirmation à la Paroisse Ste Bernadette/SOYO
Matadi, 8 août 2021.

Chers frères et sœurs dans le Christ
Chers confirmands

1. Fort en Dieu

La 1re lecture de ce jour nous parle d’un prophète en fuite à cause de l’hostilité de la
reine Jézabel fâchée de la disparition de ses prophètes. Elie est fatigué, épuisé, abattu
et il implore la mort. Ce n’est pas le travail qui le fatigue, mais l’hostilité, l’agressivité
à laquelle il est confronté. Dieu intervient par cette nourriture qu’il lui donne et qui
le fortifie. L’ange lui dit : Lève-toi et mange. Deux fois. Fatigué par les hommes mais
fortifié par Dieu.

Mais l’enseignement important pour nous en ce jour est que : dans notre vie, dans
notre ministère, dans notre apostolat, dans notre travail nous pouvons subir
l’hostilité des gens, la jalousie des autres, la haine et l’agressivité parfois de ceux qui
font croire qu’ils sont nos amis. Cette hostilité peut nous conduire au découragement,
alors que nous faisons seulement notre travail. On peut ressentir la fatigue de
continuer à lutter. Mais, si nous sommes au service de Dieu et si c’est Dieu que nous
servons dans la simplicité et l’humilité, il viendra à notre secours. C’est lui seul le
Seigneur qui nous réconforte pour continuer le chemin. Jésus lui-même a dit :
« Venez à moi vous qui peinez sous le poids du fardeau, je vous donnerai le repos » (Mt
11, 28).

Cette nourriture que le prophète a mangée et qui lui a donné la force de continuer
son travail annonçait déjà l’Eucharistie. Jésus le dit, dans l’évangile que nous venons
de lire : « Moi je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu’un mange de ce
pain, il vivra éternellement. Le pain que je donne, c’est ma chair, donnée pour la vie du
monde ». Le jeudi du dernier repas : il prit le pain et dit : Ceci est mon corps livré pour
vous. Il prit le vin : Ceci est mon sang versé pour le pardon des péchés. Jésus se
donne pour effacer nos péchés, c’est-à-dire pour nous donner la vie. Les juifs ne
croient pas à ce que dit Jésus. Ce n’est pas grave. Dans la vie, il y a toujours des gens
qui ne croient pas et qui ne croiront pas. Mais pour nous les chrétiens, nous devons
mettre notre foi en Jésus. Lui seul, comme avait dit Simon-Pierre, a les paroles de la

vie éternelle (cf. Jn 6, 68). En Jésus nous sommes forts devant les épreuves. Jésus
nous donne la force de continuer à aller de l’avant devant les épreuves de la vie.

2. N’attristez pas le Saint Esprit de Dieu

Chers confirmands,
La 2e lecture que nous venons d’entendre, la lettre de St Paul aux Ephésiens, coïncide
vraiment avec le Sacrement de la Confirmation que certains d’entre vous vont
recevoir. Il dit : N’attristez pas le Saint Esprit de Dieu qui vous a marqués de son sceau
en vue de votre délivrance. Par la confirmation vous recevez cette marque divine qui
fait de vous des chrétiens confirmés.

Le jour de votre baptême vous avez reçu aussi le don du Saint-Esprit parce que vous
avez été baptisé au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Vous êtes devenus des
enfants de Dieu, disciples de Jésus ; parce que Jésus avait dit : « Allez, de toutes les
nations faites de disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit »
(Mt 28, 19). Mais le jour de votre confirmation, vous êtes adultes et vous confirmer
votre foi en Dieu pour que votre vie soit toujours un vrai témoignage de foi. Comment
donner le témoignage ? C’est de vivre sans attrister le don de l’Esprit de Dieu en vous.
St Paul donne quelques pistes : Enlevez de votre vie : l’amertume, la haine, la colère,
les insultes et toute méchanceté, mais soyez pleins de générosité et de tendresse.
Pardonnez-vous les uns aux autres. Vivez dans l’amour puisque vous êtes des enfants
de Dieu.

Source : http://www.diocesedematadi.net/blog

 

Spread the love

Read Previous

Diocèse de Matadi : Vêture et Confirmations au noviciat des Sœurs de Sainte Marie de Matadi à Vunda

Read Next

Diocèse d’Isiro-Niangara : Première profession et entrée au Noviciat chez les Frères Dominicains de la Vice-Province Saint Pie V en RDC

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *