• 25 octobre 2020

Diocèse d’Inongo : Rencontre des jeunes de la paroisse de Taketa à Bosobe

La paroisse de Taketa,  avec l’abbé vicaire Steve Mpia, coordinateur de la pastorale des jeunes de la paroisse Assomption de Taketa, a organisé une session pour la formation des encadreurs des jeunes et pour la rencontre des tous les  jeunes de la paroisse à Bosobe.  Cette rencontre a commencé dimanche 27 Septembre et prendra fin dimanche le 4 Octobre à Bosobe.

Si pour les encadreurs le thème retenu est  «comment devenir yaya », pour les jeunes, l’aumônier paroissial des jeunes a choisi le thème ci-après: « Elenge, yaka kokangema na Kristu » (1 Co 3,1-11).  Ils sont 171 participants entre jeunes et  formateurs.

Les jeunes, en effet, ont tant de possibilités et d’initiatives dans leur vie. Nous voulons, a dit l’abbé Steve,  marcher avec eux, discerner ces possibilités et trouver Dieu au plus profond de la réalité. Accompagner les jeunes, a-t-il poursuivi, nous met sur le chemin de la conversion; cela exige une nouvelle manière de vivre en communauté, une manière plus cohérente, plus personnelle, plus ouverte et plus évangélique.

Ensemble avec les encadreurs ( l’abbé stagiaire et la sœur Albertine Ngaa) et dans un travail d’équipe, ils ont relevé les principaux défis et les opportunités plus significatives pour les jeunes aujourd’hui tels: la pauvreté et ses conséquences, le contexte socio-politique conflictuel, les manipulations politiciennes, la prolifération des sectes, les mariages précoces surtout pour les jeunes non instruits, le chômage et ses conséquences, la toxicomanie, la dégradation des mœurs, la nouvelle éthique mondiale, l’insuffisance des centres de formation permanente pour les jeunes, la détérioration de la qualité de l’enseignement, le mauvais usage des nouvelles technologies de l’information, les violences sexuelles, la délinquance juvénile et le vagabondage sexuel, etc..

Le travail d’équipe a fait voir que  les jeunes peuvent trouver le chemin vers l’accomplissement le plus profond dans une expérience vécue avec Jésus dans son Eglise. Pour ce, il faut être à leurs côtés, marcher avec eux,  percevoir et discerner où l’Esprit conduit notre monde et notre Église.

L’abbé Steve insiste beaucoup, durant les rencontres, pour que les œuvres apostoliques et nos maisons soient des espaces ouverts à la créativité des jeunes, dans lesquels sont encouragés la rencontre avec le Dieu de vie révélé par Jésus, et l’approfondissement de la foi chrétienne. « Nous voulons aider les jeunes à connaître Jésus Christ et à se sentir aimés, sauvés et pardonnés », a-t-il répété plus d’une fois. Le milieu ecclésial a davantage de succès parce que les jeunes y trouvent des valeurs chrétiennes, humaines, spirituelles, culturelles et sociales qui les bâtissent comme homme. En outre, ils fréquentent ces lieux parce qu’ils y trouvent des enseignements solides et durables dans le temps et dans l’espace. En plus, ils ont du succès car ils croient à l’encadrement, l’entrainement et à l’animation de l’institution qu’est l’Eglise. L’Eglise reste crédible et respectable dans notre société.

 

Malheureusement, les moyens de transport font cruellement défaut dans cette zone. Pour cette rencontre, certains jeunes venus d’Ekwayolo ont du parcourir 80 km à pieds. L’abbé Steve et l’équipe de Taketa-centre ont marché à pied pour rejoindre Bosobe sur une distance de 25 Km. Son souhait le plus ardent pour  favoriser de telles initiatives est donc d’avoir des moyens de transport de groupe.

Avec son curé, l’abbé  Floribert Ikamoton, ils ont invoqué le Seigneur, Lui qui est si riche en gloire, qu’il  donne à ces jeunes la puissance de son Esprit, pour que se fortifie en eux l’homme intérieur. (…) . À Celui qui peut réaliser, par la puissance qu’il met à l’œuvre en nous, infiniment plus que nous ne pouvons demander ou même concevoir, gloire à lui dans l’Église et dans le Christ Jésus pour toutes les générations dans les siècles des siècles. Amen.

Source : evecheinongo.blogspot.com

Spread the love

Read Previous

Diocèse de Kabinda : Le nouvel Evêque, Mgr Félicien Ntambwe, a pris possession canonique du siège épiscopal.

Read Next

Diocèse d’Uvira : Sur le dossier de Minembwe, Mgr Muyengo appelle au calme et à renoncer à toute voie de la violence…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *