• 22 janvier 2021

Diocèse d’Inongo : Un abbé attaqué par des hommes armés

L’abbé Jean Pierre Isapo

L’abbé Jean-Pierre Isapo, curé de la paroisse st Paul de Mbali, a été blessé jeudi 24 décembre 2020 au cours d’une attaque perpétrée par des individus armés entre Bokala et Izono. L’abbé rentrait de Nioki où il s’était rendu pour retirer l’argent de salaire des enseignants de cette contrée. Ces bandits armés, qui l’attendaient en route, ont tiré à bout portant sur lui: une des balles lui a fracturé le bras gauche et une autre lui a percé le bas du sein gauche. A cause de la violence de cette même attaque, le bras droit de l’abbé Jean Pierre a été atteint. Heureusement qu’un voyageur en moto était de passage et sa présence a fait en sorte que les malfaiteurs n’aient pas pu emporter la valise contenant l’argent; ils se sont enfouis dans la forêt. L’abbé Jean-Pierre a été ensuite transporté jusqu’à Mbali où il a été pris en charge toute la nuit par le médecin du poste. Informé de cette situation, l’abbé Peter Ikamba, curé de Nioki, s’est rendu nuitamment à Mbali pour assister l’abbé Jean-Pierre.

Vendredi matin, après avoir maitrisé l’hémorragie et après les démarches pour obtenir une jeep qui peut l’amener à Nioki, il a été évacué de Mbali pour Nioki où il a subi une intervention chirurgicale délicate afin d’extraire les balles qui étaient encore dans son corps. Sa vie n’est pas du tout en danger.

Cette attaque intervient après celle ayant visé, les années passées, l’abbé Peter Ikamba, alors directeur de la Caritas diocésaine. Ce dernier se rendait par canot à Oshwe avec l’argent de paie des enseignants, conformément aux accords stipulés entre le Conférence Episcopale Nationale du Congo (Cenco) et l’Etat. En plein voyage, il a été braqué par des hommes armés qui lui avaient ravi toute la somme qu’il transportait après l’avoir menacé de mort.

Notre diocèse est devenu, ces dernières années, le théâtre d’opération de groupes armés qui mènent des attaques meurtrières contre les agents commis à la paie des enseignants. L’an passé, en effet, un agent payeur laïc a été tué, criblé de balles entre Tolo et Bokoro, toujours par un groupe des bandits armés. Une interpellation à prendre au sérieux pour nos autorités vue la recrudescence d’insécurité qui sévit dans cette zone.

Après les examens de radiographie faits à Nioki, le médecin atteste que l’abbé Jean-Pierre a plusieurs balles dans le bras droit et a ordonné son transfert à Kinshasa. Le vendredi 25 décembre 2020 , sur ordre de Mgr l’évêque, on le fait voyager pour Kinshasa à bord d’un vol Kin Avia affrété par la Caritas diocésaine. Il sera accompagné, pour ce voyage, par l’abbé Trésor Finzo qui a pris place à bord du même vol en partance pour Kinshasa.

Que l’Enfant Jésus nous apporte sa paix !

Source : evecheinongo.blogspot.com

Spread the love

Read Previous

Mgr Bafuidinsoni : « Dieu se fait homme et l’homme se fait proche de Dieu »

Read Next

Mgr José Moko: “Dans la crèche, le Christ est un modèle d’humilité et de donation”

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *