• 2 octobre 2020

Diocèse d’Isiro- Niangara : Clôture de la célébration du Jubilé d’argent de la paroisse sainte Anne d’Isiro

Ils étaient cinq à être ordonnés diacres le dimanche 26  juillet 2020 par Son Excellence Monseigneur l’Evêque Julien ANDAVO MBIA d’Isiro-Niangara, à l’occasion de la messe marquant  la clôture de la célébration de 25 ans d’érection canonique de la paroisse sainte Anne au diocèse d’Isiro-Niangara, spécialement dans la ville d’Isiro, laquelle paroisse a été confiée à la gestion des Missionnaires Comboniens du Cœur de Jésus. Il s’agit de missionnaire combonien Ephrem Judicaël Badou Ifedoun  ainsi que des séminaristes diocésains Serge Lomo Monganga, Jean-Marie Matsaga Badolo, Jésus Ngima Nzoloongo et Prosper Tatsima Aziro. C’est le 20 mars 1994 que la paroisse sainte Anne a été canoniquement érigée par le regretté son Excellence Monseigneur l’Evêque Emile AITI.

L’exhortation de Mgr Julien était inspirée des lectures bibliques de ce dimanche : le Royaume de Dieu est un trésor précieux qu’il convient de rechercher à tout prix à travers l’amour de Dieu, la consécration à l’Esprit-Saint et  la vie de prière, a-t-il renchéri, tout en invitant les nouveaux diacres  à être modèles de fidélité et  dévouement
au service de l’Eglise. Dans son mot de circonstance qui a été lu par son Représentant à Isiro, le Père Eduardo Pesquera Roa, le Supérieur Provincial des Missionnaires Comboniens du Cœur de Jésus en RD Congo, le révérend Père  Léonard Ndjadi  Ndjate a remercie Mgr l’Evêque Julien et ses prédécesseurs d’avoir accueilli les Missionnaires Comboniens et  loué la bonne collaboration pastorale avec le Diocèse d’Isiro-Niangara. Il a invité les fidèles de la paroisse jubilaire de sainte Anne-Isiro à aller de l’avant, car, dit-il : célébrer le Jubilé d’argent est un signe de maturation dans la foi et les fidèles devront être conscients de la nécessité de leur engagement pour la prise en charge de l’Eglise. A la fin du service pastoral de Père Samuel Mbambi comme Curé de la paroisse sainte Anne, Mgr Julien et le Supérieur provincial ont tous reconnus son engagement pour le progrès pastoral et l’ont invité à manifester à tous et partout où il sera, la joie d’être missionnaire.

La messe a été animée par les chantres de la Chorale Centrale paroissiale qui étaient tous habillés en polo Lacoste de circonstance de  couleur  blanche sur lequel est écrit : « Paroisse Sainte Anne : Jubilé d’argent 1994-2019 ».

Plusieurs activités prévues pour cette célébration jubilaire, n’ont malheureusement pas pu être  réalisées à cause de Covid-19.  Ce qu’on a réalisé, c’est, entre autres, la formation biblique pour les Agents pastoraux, la relecture de l’histoire  de la paroisse sainte Anne, l’assistance sociale à la maison pénitentiaire d’Isiro et le spectacle avec les danses folkloriques.  La paroisse jubilaire compte 7 Secteurs, 43 chapelles avec 12 Communautés Ecclésiales Vivantes (CEV).

Pour la petite histoire, en 1970, Mgr Odon de Wilde avait demandé à la Congrégation des Missionnaires Comboniens de construire une église à Isiro. Le 26 juillet 1970, date à laquelle on célèbre sainte Anne et saint Joachim, le révérend Père Laurent Farronato avait célébré, pour la première fois, la messe à ce site, situé sur l’avenue Tsepko, lequel site revêtira le statut de Mission Combonienne jusqu’en 1994, année marquant ainsi  son érection en paroisse.

De 1970 jusqu’à nos jours, 18  Pères Comboniens se sont succédé comme Recteurs et Curés de la Mission devenue  Paroisse dont le Père Eduardo Pesquera Roa est actuellement Curé nommé.

Il convient de signaler que la contribution des Missionnaires Comboniens du Cœur de Jésus (MCCJ) dans l’histoire d’Evangélisation du diocèse d’Isiro-Niangara est très remarquable ; beaucoup de missionnaires en ont payé au prix de leur sang. En commençant par l’annonce kérygmatique de la foi catholique, ils se sont fidèlement engagés dans de multiples œuvres d’évangélisation et  promotion intégrale de l’homme, notamment dans  l’éducation, la santé,
l’animation vocationnelle, les œuvres sociales et la promotion des autochtones dans le cadre et limite de leur mission. Des tels actes de bravoure et courage missionnaire ont, de tout cœur, reçu, la gratitude solennelle de Mgr Julien, disait-il : « Nous avons encore besoin de vous pour continuer la mission de Notre Seigneur Jésus-Christ ». Hormis la paroisse  sainte Anne à Isiro, les Missionnaires Comboniens sont aussi présents au Centre de Spiritualité Bx Isidore Bakanja de Magambe à Isiro et au Centre socio-pastoral saint Paul VI de Dondi à Watsa.

Après la messe, le repas fraternel organisé dans la grande salle de la paroisse pour les invités a donné une coloration festive à cette journée de clôture du Jubilé de 25 de la paroisse Sainte Anne qui appartient désarmais au passé.

Qu’en est-il du respect des gestes barrières comme beaucoup voudraient entendre? Nous assistons à une initiation dans la pratique liturgique à l’ère de Covid-19 : Tous les participants ont revêtu l’habillement des exigences sanitaires de la pandémie mondiale de Covid-19 : la surveillance légendaire assurée par des membres de protocole postés
à toutes les entrées de l’espace paroissial  où étaient disposés des récipients d’eau avec savon , fidèles et  prêtres, tous ont  porté les masques,  la distanciation sociale scrupuleusement respectés, puisque j’ai observé les participants parsemés sans contact physique même dans la cour et l’intérieur de l’église , les paniers des offrandes mis à l’entrée de l’église, autant dire que cette célébration d’ordination et de clôture du Jubilé d’argent qui avait  reçu l’aval des autorités politiques et policières  provinciales du Haut-Uélé était un défi ou mieux un test pour jauger la capacité des autorités diocésaines à respecter les mesures sanitaires en vigueur.

Voici en annexe la liste chronologique des Pères Recteurs et Curés de la paroisse sainte Anne d’Isiro  depuis sa création à ces jours:
Laurent  Farronato (1970-1971 et 1979-1983),  François Tomasoni  (1972-1973),  Colombo (1973-1974 ),  François Rinaldi (1974-1975 ),
Lino-Salvi (1975-1979 ),:Edouard Sandron(1983-1984 ), Firmo
Benasconi (1984-1988 ), Emilio Perez (1988-1991 ),
Marco-DE-Angelie(1991-1992 ), Enzo-Bellucce(1992-1993 ),Serge
Caillott (1993-1997 ), Michel Dinola (1997-1998 ), Jean
Stirpar (1998-2001 ),Rubio (2001-2010 ), Antonio  Aparico(2010-2013 )
Samuel Mbambi (2013-2020 ), Eduardo Pesquera Roa (2020-  ).

Fait à Isiro, le 26 juillet 2020,

Abbé Jean-Claude Manvota Tandema,

Secrétaire-Chancelier

Spread the love

Read Previous

Diocèse de Mbujimayi : Mgr Kasanda sensibilise les chrétiens sur la reprise des activités pastorales

Read Next

Evêque d’Uvira, Mgr Muyengo : « Ces dernières années, il n’y a qu’en RD Congo où le nombre des morts ne compte pas… »

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *