• 18 avril 2021

Le BLP a démarré son projet de mobilisation communautaire face aux Elus dans les provinces de Kinshasa et Kwango

Au nom du Secrétaire général de la CENCO, Abbé Donatien Nshole, empêché, le Directeur du Bureau de liaison parlementaire (BLP), Me Jean Paul Mulyanga, a ouvert le mercredi 10 mars 2021 au centre interdiocésain à Kinshasa, l’atelier de démarrage et d’appropriation du Projet de mobilisation communautaire pour obtenir une plus grande redevabilité des Elus envers la base dans les provinces de Kinshasa et du Kwango.

L’objectif du projet, a dit le directeur du BLP, consiste à promouvoir une démocratie participative en RDC grâce à l’amélioration de la qualité de la représentation du peuple dans la ville-province de Kinshasa et dans la province du Kwango.

Dans les termes de référence de l’atelier, le BLP a écrit : « Cependant un constat très amer a été fait après la réalisation des trois cycles électoraux organisés en RDC en 2006, 2011 et 2018. Les Elus qu’ils soient  du niveau national ou provincial se sont dans leur grande majorité déconnectés de leurs électeurs créant ainsi un fossé entre eux et ces derniers. Leur majorité ne rentre plus dans leurs bases respectives lors des vacances parlementaires pour rendre compte et recueillir les besoins exprimés par la population. L’autre problème est que les députés sont inféodés totalement à l’autorité morale de leurs partis politiques et donc incapables de mettre en place des contrôles parlementaires crédibles qui aboutissent à la sanction des gestionnaires fautifs ».

C’est un parcours de combattant dans lequel s’est engagé le BLP dans la mesure où le fossé entre les électeurs et les Elus nationaux comme provinciaux est large et profond.

Dans son mot, le directeur de BLP a demandé aux députés d’éviter de se transformer en donateurs chargés de résoudre tous les problèmes sociaux de leurs électeurs. Le problème des députés réside plus dans la production des lois qu’à une quelconque donation.

Là où le bât blesse c’est l’affirmation selon laquelle les députés congolais  produisent des  lois qui n’ont aucun impact avec les besoins réels de la population. Cette affirmation n’a pas été démentie par les députés.

L’objectif ultime, a souligné le directeur du BLP, de ce projet est d’exercer le députes nationaux ou provinciaux à la redevabilité et à la transparence dans leur travail de représentation de la population. L’exercice de redevabilité ne devra pas être ressenti par eux comme une corvée mais plutôt comme un penchant naturel de rendre compte au peuple mandant et duquel découle tout mandat représentatif national ou provincial.

Quelques députés nationaux et provinciaux de Kinshasa et de Kwango participent à ces assises et parmi eux le Président de l’Assemblée provinciale du Kwango, Mulenga Upala Wenslens.

Les travaux vont se poursuivre jusqu’au vendredi 12 mars 2021.

JR Bompolonga

 

Spread the love

Read Previous

Le Pape François accepte la démission de Mgr Daniel NLANDU

Read Next

Le BLP a réussi son premier pas à la recherche de la redevabilité des Elus envers leurs bases

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *