• 18 septembre 2021

Mgr Marcel Utembi : « Le Cardinal Monsengwo incarnait la mission prophétique de l’Eglise »

Mgr Marcel Utembi Tapa, Archevêque de Kisangani et Président de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) a pris la parole au nom de l’Episcopat congolais pour rendre hommage au Cardinal Laurent Monsengwo au cours de la célébration eucharistique qui a eu lieu le mardi 20 juillet 2021 à l’esplanade du Palais du peuple. Voici ce mot d’hommage :

MOT D’HOMMAGE DE S.E. MGR MARCEL UTEMBI, ARCHEVEQUE METROPOLITAIN DE KISANGANI ET PRESIDENT DE LA CENCO

A L’OCCASION DES FUNERAILLES DE SON EMINENCE LAURENT CARDINAL MONSENGWO, ARCHEVEQUE EMERITE DE KINSHASA

 

Excellence Monsieur le Président de la République Démocratique du Congo, Chef de l’Etat,

Excellence Monsieur le Président de la République du Congo, Chef de l’Etat,

Eminences,

Excellence Monsieur le Premier Ministre,

Excellences Messeigneurs,

Chers frères et sœurs, en vos titres et qualités respectifs,

 

  1. Depuis le dimanche 11 juillet 2021, l’Eglise de Kinshasa, mais aussi toute l’Eglise-Famille de Dieu qui est en RD Congo, est en deuil. Nous sommes bouleversés par le départ de Son Eminence Laurent Cardinal MONSENGWO PASINYA, Archevêque Métropolitain Emérite de Kinshasa. Le Seigneur, le Maître de l’histoire l’a arraché à notre affection, au moment où nous avions encore besoin de lui, pour l’introduire dans l’éternité bienheureuse.
  2. Au nom des Archevêques et Evêques membres de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) et en mon nom personnel, j’adresse nos condoléances les plus chrétiennes à Son Eminence Fridolin Cardinal AMBONGO, Archevêque Métropolitain de Kinshasa, à ses Auxiliaires, à la Famille biologique de l’illustre disparu, aux membres du clergé et des Instituts de vie consacrée, ainsi qu’à tous les fidèles chrétiens de Kinshasa. Dans l’espérance en la résurrection, élevons nos pauvres prières vers le Seigneur Miséricordieux afin qu’il accueille son serviteur dans son Royaume et lui accorde la récompense promise aux « serviteurs bons et fidèles » (cf. Mt 25, 14-30).
  3. Il y a beaucoup de témoignages éloquents sur la vie et le ministère de Son Eminence le Cardinal Laurent, ce grand homme de Dieu. Une vie marquée par un ministère épiscopal très riche d’étapes qui l’ont conduit, tour à tour, dans les diocèses d’Inongo comme Evêque Auxiliaire, de Kisangani comme Evêque Auxiliaire et puis Archevêque Métropolitain, et enfin de Kinshasa comme Archevêque Métropolitain. Ces étapes ont permis de découvrir en lui un grand esprit et un grand homme, un Pasteur au parcours singulier, homme de science et de grande sagesse éclairées par l’Ecriture Sainte et la prière.
  4. Fort de sa devise épiscopale « In Fide Veritatis» (Dans la vérité de la foi), il a laissé des traces dans plusieurs domaines de la vie de l’Eglise et de notre société, il incarnait la mission prophétique de l’Eglise. Serviteur fidèle de la mission du Christ, il a mené le bon combat pour la défense de la justice et de la vérité. Il a porté haut et loin l’étoile de l’Eglise-Famille de Dieu en RD Congo. Un véritable panafricaniste ecclésiastique, il fut Président du SCEAM (Symposium des Conférences Episcopales d’Afrique et de Madagascar). En 2010, il a plu au Pape Benoît XVI de le créer Cardinal, et en 2013 le Pape François l’a nommé membre du Conseil de cardinaux ayant pour mission de l’aider dans la réforme de la Curie romaine. Le Cardinal Laurent représentait toute l’Afrique et le Madagascar dans ce Conseil.
  5. Dans le cadre de la CENCO, nous nous souviendrons toujours, avec admiration et gratitude, de ses brillantes prestations comme Secrétaire de Commission, Secrétaire Général ; par la suite, en tant qu’Evêque, comme Président de cette même Conférence par deux fois. Au nom de tout l’Episcopat congolais et en mon nom personnel, je rends un vibrant hommage à ce digne serviteur de l’Eglise. Le Cardinal Laurent est mort comme il a vécu, ayant un grand sens de l’Eglise et un intérêt particulier pour la pastorale d’ensemble.
  6. Après un ministère fructueux vécu dans la fidélité au Christ et dans la pleine communion avec l’Eglise, il a pris son éméritat épiscopal. Attentif à la vie de notre Eglise, il a continué à apporter ses contributions aux orientations pastorales de l’Eglise-Famille de Dieu en RD Congo par ses sages conseils. Quelques jours avant qu’il ne tombe malade, il a participé à tous les travaux de la 58ème session de l’Assemblée Plénière de la CENCO, tenue du 14 au 18 juin 2021. Il a marqué de sa signature le message de cette 58ème Assemblée Plénière de la CENCO ayant pour titre « Appel à la cohésion nationale. Soyons unis (cf. 1Co 1, 10) ». Nous espérions bénéficier de ses sages conseils pour encore quelques années, voilà que le Seigneur le rappelle aujourd’hui pour une retraite dans l’éternité. Que le nom du Seigneur soit béni.
  7. Très Sainte Vierge Marie, Notre Dame du Congo, le Cardinal Laurent, a voulu mener toute sa vie chrétienne, sacerdotale et épiscopale en imitant ton divin Fils, Prêtre éternel selon l’ordre du Roi Melchisédech, il a placé Jésus au centre de sa vie. En ce jour où il quitte ce monde, jette sur lui ton regard maternel et conduis-le à la rencontre avec le Christ, lui, le Ressuscité qui est vivant parmi nous et qui règne avec le Père et le Saint-Esprit pour les siècles des siècles. Amen.

 

Kinshasa, le 20 juillet 2021

Mgr Marcel UTEMBI TAPA

Archevêque de Kisangani

Président de la CENCO

 

Spread the love

Read Previous

L’Afrique, la RDC et Kinshasa ont pleuré le Cardinal Laurent Monsengwo

Read Next

Adieu Cardinal Laurent Monsengwo !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *