• 21 mai 2022

DISCOURS DE MGR UTEMBI A L’OUVERTURE DU COMITE PERMANENT, SESSION EXTRAORDINAIRE DU 23 AU 25 NOVEMBRE 2021

Après la célébration eucharistique, Mgr Marcel Utembi, Archevêque de Kisangani et Président de la CENCO, a procédé à l’ouverture des travaux du Comité Permanent extraordinaire le mardi 23 novembre 2021 au Centre Caritas Congo. Ci-dessous l’intégralité de son mot d’ouverture

 

DISCOURS DE SON E. MGR MARCEL UTEMBI, ARCHEVEQUE DE KISANGANI ET PRESIDENT DE LA CENCO A L’OUVERTURE DUCOMITE PERMANENT

Session extraordinaire du 23 au 25 novembre 2021

 

Eminence,

Excellences Messeigneurs les Archevêques et Evêques,

Messieurs les Abbés, Secrétaire Général et Secrétaires Généraux Adjoints,

Révérende Sœur Vice-présidente, Révérend Père et Révérende Sœur Secrétaires, de la COSUMA,

Messieurs les Abbés, Révérend Père, Messieurs, les Secrétaires des Commissions Episcopales,

 

  1. C’est avec grande joie que je vous accueille et vous salue à l’ouverture de cette session extraordinaire du Comité Permanent. Je vous suis très reconnaissant d’avoir répondu à notre invitation malgré vos multiples occupations pastorales, particulièrement en ce temps de fin de l’année liturgique. Il y a un certain nombre des questions de société qui ont vu le jour, qui nous interpellent et nous invitent à nous réunir diligemment pour une analyse d’ensemble au niveau de notre Eglise locale et pour le service du peuple de Dieu confié à notre sollicitude pastorale.

 

  1. Je signale que Son Excellence Monseigneur José MOKO, Evêque d’Idiofa et Vice-président de la CENCO, est empêché pour aujourd’hui, il pourrait nous rejoindre ce 24 novembre après-midi. Il en est de même pour Son Excellence Monseigneur Dieudonné MADRAPILE, Evêque d’Isangi et Président de la Commission Episcopale pour l’Evangélisation. Il ne pourra pas siéger avec nous, parce qu’empêché par une mission pastorale au niveau de la Province Ecclésiastique de Kisangani.

 

  1. Cette session extraordinaire tombe à point nommé en cette période de la consultation des fidèles sur la synodalité, le « marcher ensemble », dans l’Eglise-Famille de Dieu. Nous voulons ainsi examiner les questions qui se posent sur le plan socio pastoral. C’est une occasion de plus pour nous de réaffirmer et d’affermir notre unité pastorale et notre collégialité affective et effective afin d’apporter notre contribution pour la construction de la paix dans notre pays et pour un meilleur service de tout notre peuple.

 

  1. Notre réunion sera consacrée essentiellement à l’examen de trois questions :
  • La question de l’éducation scolaire, en considérant principalement la grève des enseignants qui a caractérisé l’ouverture de cette année scolaire 2021-2022.
  • La question sécuritaire avec comme point d’orgue l’Etat de siège dans les Provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.
  • La question de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) en considérant l’atmosphère de tensions qui l’a entourée et qui n’est pas de nature à favoriser la cohésion nationale.

 

  1. Relativement à la question de l’éducation, quelques informations nous seront données sur l’état de lieux de la mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement de base ainsi que sur l’effectivité de la reprise des cours dans les Ecoles conventionnées catholiques qui ont connu la grève en début de l’année scolaire.

 

  1. Considérant la question de la désignation des délégués des confessions religieuses au bureau de la Commission Electorale Indépendante, nous allons évaluer la place de la CENCO dans la Plateforme des Confessions religieuses ainsi que notre mode de collaboration avec les autres confessions religieuses.

 

  1. Qu’il me soit permis de saluer la présence de la Révérende Sœur Rita YAMBA, Vice-Présidente de la Conférence des Supérieurs Majeurs (COSUMA). Le Révérend Père Rigobert KYUNGU, qui en est le Président, aurait pu prendre part à cette session, mais il a connu un empêchement. La COSUMA est la nouvelle structure née de la fusion de USUMA et ASUMA.

 

  1. je vous signale aussi que nous aurons encore la joie d’accueillir le Nonce Apostolique à cette session, il va participer aux échanges sur le paysage socio-pastoral de notre pays.

 

  1. Durant ces trois jours de travail, nous allons nous pencher assidument sur ces divers dossiers susmentionnés qui exigent de notre part l’attention, l’assiduité et l’intérêt que mérite leur importance, afin de donner des orientations pertinentes pour notre pastorale d’ensemble.
  2. Confiant ces assises à l’intercession de la Vierge Marie, Notre Dame de l’Espérance, je déclare ouverts les travaux de la session extraordinaire du Comité Permanent de la CENCO.

Je vous remercie.

Fait à Kinshasa, le 23 novembre 2021

 

Mgr Marcel UTEMBI TAPA

Archevêque de Kisangani

Président de la CENCO

Spread the love

Read Previous

Mgr Utembi : « La reconnaissance de la fragilité de notre existence et du monde nous invite à nous tourner davantage vers le Seigneur »

Read Next

Mgr Nadonye : « Persévérez et tenez bon dans les épreuves de la foi »

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *