• 21 mai 2022

Mgr Oscar Ngoy : « Dans notre monde où les ténèbres semblent persister, que l’on dise de vous, là où il y a les religieux, il y a la lumière »

Sr Marie Christine Nsenga lisant le message

Mgr Oscar Ngoy, Evêque de Kongolo et Président de la Commission épiscopale pour les Instituts de vie consacrée et des  Sociétés de vie apostoliques (CEIS), a adressé un message à l’intention des consacrés dans le cadre de la célébration de la journée mondiale des consacrés, le mercredi 2 février 2022. Ce message a été lu à la cathédrale Notre Dame du Congo par la sœur Marie Christine Nsenga, Secrétaire de CEIS. Ci-dessous l’intégralité de son message.

Commission Episcopale pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostoliques (CEIS)

Secrétariat

B.P. 3258 Kinshasa-Gombe

République Démocratique du Congo

« FÊTE DE LA PRÉSENTATION DE JÉSUS AU TEMPLE

XXVIe  JOURNÉE DE LA VIE CONSACRÉE

MOT DE CIRCONSTANCE DE MGR OSCAR NGOY

PRÉSIDENT DE LA COMMISSION ÉPISCOPALE POUR LES INSTITUTS DE VIE CONSACRÉE ET DES  SOCIETE DE VIE APOSTOLIQUES

 

Éminence, Fridolin Cardinal AMBONGO, Archevêque Métropolitain de Kinshasa

Excellences Messeigneurs Evêques auxiliaires de l’archidiocèse de Kinshasa,

Révérend Père Président National de la COSUMA

Révérendes Sœurs Supérieures majeures

Révérends Pères Supérieurs majeurs

Révérends Frères Supérieurs majeurs

Révérendes Sœurs,

Révérends Pères,

Révérends Frères,

 

Chers frères et Sœurs,

  1. Au nom des Évêques de la Conférence Episcopale nationale du Congo, spécialement au nom des Évêques de la Commission Episcopale pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostoliques  et en mon nom propre je vous salue  et vous souhaite que la grâce, la miséricorde et la paix de la part de Jésus-Christ, le Fils du Père,  (2 Jean 1, 3) soient avec chacun et chacune de vous.

 

  1. Nous vos Pères dans la foi, nous rendons grâce au Seigneur pour le don de la Vie consacrée au sein de l’Église-famille de Dieu en RDC et dans le monde. Il y a 26 ans que saint Jean-Paul II a institué le 2 février, fête de la présentation de Jésus au Temple, “Journée mondiale de la Vie consacrée”. Cette fête est l’occasion pour l’Église de rappeler aux chrétiens que certains parmi eux choisissent de se consacrer à Dieu et au service de leurs frères et sœurs  pour toute leur vie.

 

  1. 3. La présentation de Jésus au temple est appelée aussi fête de la rencontre pour rappeler à tous les chrétiens que la vie chrétienne est essentiellement une vie de Pour chaque consacré, c’est l’occasion  de se souvenir de sa première rencontre avec le Seigneur, le jour de son baptême et des autres rencontres qui jalonnent sa vie comme,  la première profession religieuse, la profession perpétuelle ou solennelle, les différents jubilées, jusqu’à la grande rencontre définitive, mieux dans le face à face de la vie éternelle.

 

  1. 4. Cette fête vient aussi nous rappeler que tout consacré, en acceptant librement de suivre le Christ, s’engage à interroger continuellement le charisme spécifique de sa congrégation en vue de s’y attacher pour le vivre dans une fidélité dynamique, en tenant compte de la situation d’aujourd’hui. Ceci permet  de rester à l’écoute de l’Esprit Saint pour se laisser visiter et habiter par Lui. Cette fidélité dynamique aide à retrouver  sa place et son rôle dans l’Église –famille de Dieu dans laquelle nous sommes envoyés annoncer et proclamer  le règne de Dieu.

 

Chers frères et Sœurs ,                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            

  1. En 2015, le Pape François vous avez convié à vivre dans la joie : « là où il y a les religieux, il y a la joie »[1]. Dans notre monde où les ténèbres semblent persister, que l’on dise de vous, « là où il y a les religieux, il y a la lumière » qui émane du Christ,  Lumière du monde. N’éteignez donc pas la lumière du Christ reçue au baptême et renouvelée dans la profession religieuse. Nous vous exhortons à entretenir cette lumière dans votre présence missionnaire, dans vos communautés, dans vos engagements et au tour de vous afin d’éclairer les autres  à travers le Christ qui vit et agit en vous, et avec vous.

 

  1. À l’heure où toute la chrétienté est orientée vers « la Synodalité dans la vie et la mission de l’Église », vous voici provoqués avec insistance à vous investir à fond non seulement dans la participation active avec tous les fidèles qui s’engagent sur le chemin menant à une Église plus « synodale », mais aussi dans un examen sérieux de votre vie en communauté, de votre style de vie consacrée et de vos critères dans le recrutement des vocations.

 

  1. Aussi, nous vous invitons à vous approprier de la richesse que renferme le document sur la ‘synodalité’ quant à la manière de vivre en communauté. L’Église, en l’occurrence la communauté religieuse est l’assemblée convoquée pour rendre grâce à Dieu et chanter ses louanges à la manière d’un chœur, une réalité harmonieuse où tout se tient (σύστημα), puisque ceux qui la composent convergent, par leurs relations réciproques et ordonnées, dans l’ἀγάπη et l’ὁμόνοια (le même esprit)[2] .

 

Chers frères et Sœurs,

  1. Notre pays la RDC dans lequel vous êtes envoyés pour l’annonce de l’Évangile traverse une grande crise de fraternité et de reconnaissance de l’autre. Il est urgent que les consacrés s’imprègnent de la spiritualité de communion pour faire de la communauté religieuse « la maison et l’école de la communion»[3], où se cultive « la conscience d’être membre les uns des autres comme Corps du Christ. Cela passe par « la reconnaissance de ses fragilités propres et la demande de pardon réciproque »[4],  dans le seul but  de  former un seul Corps à partir de la multitude des membres, en rendant possible le vivre ensemble sans bannir ce qui fait la richesse  de vos différences.

 

  1. L’appel à vivre en communauté demande de tous ses membres d’embrasser le chemin de la conversion continuelle, de la prière qui laisse transparaître la volonté de Dieu, de l’écoute  de sa parole qui transforme les cœurs et qui ouvre les membres de la communauté à un dialogue constructif et à la recherche des solutions qui font promouvoir  vos  congrégations.

 

  1. Nous vos Pères dans la foi, nous vous confions à la protection de la Vierge Marie notre Mère et notre modèle de consécration afin qu’elle présente chacun et chacune de vous à son Fils et implore sur vos communautés le souffle nouveau de l’Esprit pour que vous soyez pleinement voués au service de Dieu et de vos frères et sœurs.

Bonnes  fêtes à toutes et à tous.

 

Fait à Kinshasa, le 2 février 2022

+ S. E.  Mgr Oscar NGOY

Évêque de Kongolo et Président de la CEIS

 

[1] Pape François, RÉJOUISSEZ-VOUS, Lettre circulaire destinée aux consacrés et consacrées,  31 janvier 2015.

[2] La Synodalité dans la vie et la mission de l’Église n° 4

[3] Idem, n°107.

[4] Ibidem, n°109.

Spread the love

Read Previous

Diocèse de Kamina: L’abbé Olivier Nkulu Kabamba renvoyé de l’état clérical par le Pape François

Read Next

MESSAGE DE COMPASSION ET DE SOLIDARITE DE LA CONFERENCE EPISCOPALE NATIONALE DU CONGO A LA POPULATION DE DJUGU EN ITURI

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *